cropped-logo-nom-2-2.jpg
Cabinet de
Psychothérapie
Pauline DAVICO

La vie et le mouvement

TOUT EST EN NOUS

Le mouvement de la vie

Récemment j’ai regardé la série « Atiye » sur Netflix que j’ai dévorée. Cela fait un bon moment que je n’avais pas autant aimé une série. Elle se termine sur un monologue de l’héroïne tellement puissant et vibrant qu’il est venu me cueillir au plus profond de mes tripes et m’a inspiré cet article.

En préambule voici la citation de la série

« Tout ce qui se transforme à l’intérieur peut s’observer à l’extérieur. Le temps est un moment éternel. Comme une petite goutte d’eau peut contenir tout le cœur du passé. Un minuscule instant peut contenir le temps tout entier... le passé et l’avenir. Qui saisit l’instant saisit le temps tout entier. Qui saisit le temps saisit aussi son passage. Souviens-toi la vie est le plus beau cadeau qu’on nous ait offert. Elle s’ouvre à d’innombrables inconnues. Il n’y a qu’une seule chose qu’on puisse faire contre cela. Se rendre *. En effet c’est la seule solution. Il faut laisser couler la vie, et surtout la vivre. On s’attache à son prochain soit parce qu’on l’aime, soit parce qu’on le craint. Ne noue pas de lien par crainte mais par amour. Par le plus infini des amours. Attache-toi par amour et l’univers t’embrassera et te protégera. Laisse l’univers t’ouvrir ses bras aimants et t’y accueillir. Pas seulement dans la joie, dans le plaisir ou dans le bonheur, mais aussi dans l’obscurité, dans le deuil et dans le danger. Ne fuis pas. N’ai pas peur. C’est normal de sourire mais aussi de pleurer. Apprécie ces émotions car elles sont le seul moyen de saisir le temps tout entier dans un seul instant. Et seulement là tu pourras vivre une vie épanouie et comblée. N’ai pas peur de vivre. Laisse le temps te changer en la personne que tu es. N’essaie pas d’être quelqu’un d’autre. Trouve simplement qui tu es. Déploie tes ailes et vole vers la vie. Une fois tes ailes déployées, ton âme apparaîtra. Ainsi tu seras en accord avec toi-même. Mais également avec le monde qui t’entoure. Tu t’uniras à l’univers, ainsi qu’à tout le reste. Ne te lasse jamais de t’interroger. A partir de maintenant et durant le reste de ta vie ne cesse jamais de te poser cette question encore et encore et encore « Qui suis-je ? Qui suis-je vraiment ? »

ATIYE

*Dans le sens « lâcher prise »

Si vous préférez vous pouvez écouter ce texte en audio

Tout part du mouvement intérieur - Tout est en nous

La conscience de ce qui se passe à l’intérieur de soi est donc le seul moyen de saisir le temps tout entier dans un seul instant.

En effet, ces mouvements intérieurs sont la conséquence de notre passé et la cause de notre avenir.  Tel est le mouvement de la vie.
Être conscient de cela, l’observer sans juger, sans rien faire, simplement en toute honnêteté et authenticité est le seul moyen de sortir de l’illusion et de permettre au mouvement de se rapprocher de notre essence, de notre « qui suis-je » véritable. De permettre un mouvement d’évolution et d’élévation.

Parce qu’on ne nie pas, on ne fuit pas. On regarde les choses telles qu’elles sont en cet instant, sans chercher d’échappatoire ou d’explications à l’extérieur. Parce que tout est en nous. Cette phrase ne cesse de revenir en moi depuis quelques jours. TOUT EST EN NOUS.

Peut-être que je ressens de la tristesse, un grand vide ou tout autre émotion. Peut-être que j’ai des comportements nocifs à mon égard. Une crise de boulimie ou d’anorexie, une rechute addictive, un comportement à risque, un figement face à quelqu’un qui me rabaisse ou ne me respecte pas… C’est ok. J’ai le droit d’avoir des failles, des zones d’ombres. La chose la plus juste à faire à ce moment-là c’est justement de ne rien faire à part vraiment voir ces zones d’ombre. Juste les regarder. Sentir et observer tout ce qui se passe à l’intérieur de moi. Et accepter tout ce qui remonte de mes profondeurs, tout ce qui se présente à moi (images, sensations, pensées…), vraiment sans jugement.

Qui suis-je dans mon entièreté en cet instant ? Suis-je fatigué(e) ? Stressé(e) ? Seul(e) ?…

Parce que oui, cela a surement un lien avec mon passé. Mais si je regarde uniquement ce passé ou que je ne regarde pas mon état dans son entièreté (par exemple si je me focalise sur ma culpabilité ou mon émotion) alors je reste dans l’illusion et je vais sans cesse revivre encore et encore la même chose. Sans doute sous des formes différentes mais le mouvement sera toujours le même, comme si j’étais bloqué(e) dans une boucle sans fin. Un peu comme ces personnages de fiction qui revivent sans cesse la même journée.

Être honnête avec soi-même dans la douceur et en se donnant beaucoup d’amour permet au contraire de casser cette boucle et de laisser le vrai mouvement suivre son cours.

Je peux par exemple, tout en observant ce qui se passe pour moi, me dire « c’est ok, j’ai le droit d’avoir des failles, j’en suis là pour l’instant ».

Comme le dit si bien Atiye « Tout ce qui se passe à l’intérieur s’observe à l’extérieur ». Donc si je laisse la place au mouvement intérieur, celui-ci est alors déjà en train de se transformer. Transformant ainsi le mouvement extérieur. La seule façon de changer l’extérieur réside en fait à l’intérieur, autrement dit en nous. Et non pas par des actions sur notre environnement. Bien sûr cela ne veut pas dire qu’à un moment donné nous n’initierons pas un mouvement extérieur. Mais cela sera juste, aligné et épanouissant parce que le mouvement aura d’abord été amorcé à l’intérieur.

N’oubliez pas, tout est en nous et tout part de nous. C’est cela « laisser couler la vie et la vivre » !

rune

Et l'amour dans tout ça ?

Dans ce mouvement de vie n’oubliez pas une chose capitale. Pensez à observer les raisons pour lesquelles vous vous attachez et nouez des liens. Là aussi Atiye le dit si justement « ne noue pas de lien par crainte mais par amour, le plus infini des amours ».

Regarder le mouvement intérieur avec sincérité, c’est permettre la transformation. Et permettre la transformation, c’est permettre de créer des liens un peu plus chaque jour par amour et un peu moins par crainte… Jusqu’à ce qu’un jour ce ne soit plus que par amour.

 

Alors soyons sincère avec nous-même et vivons les amis ! Devenons la personne que nous sommes…

Sur le même thème vous pouvez aussi lire les articles « La vie est en mouvement incessant » ou « Qui suis-je ?« 

Avec authenticité.
Pauline

Partager ce post

Partager :